Avant-Première Auferstehung + Review

Avant-Première Auferstehung + Review



Partage


Dernières actualités

Ce lundi 21 Octobre avait lieu à Cologne, l'Avant Première de "Auferstehung", le téléfilm d'ouverture de la nouvelle saison d'Alerte Cobra. Pour l'occasion, RTL et Action Concept avaient privatisé un cinéma afin d'organiser une soirée spéciale de projection à laquelle nous étions invités. Voici le récit de nos aventures:




Après avoir passé l'après-midi chez Action Concept ainsi qu'au centre-ville de Cologne, Maxx et moi même nous rendons au cinéma Cinénova de Köln-Ehrenfeld vers 19h00. Le cinéma se trouvant au fond d'une rue en cul de sac, des agents de sécurité sont postés au début de la rue afin d'indiquer la direction et l'entrée du parking. Nous trouvons facilement une place au troisième étage de celui-ci. Reste maintenant à rejoindre la sortie piétonne pour accéder au cinéma juste en face ^^ A la première tentative nous suivons quelques personnes et atterrissons devant un club de gym. La deuxième tentative est la bonne ;)

Avant Première AFC11 - Auferstehung

Contrairement à l'an dernier, aucune voiture de patrouille n'est présente (Sûrement n'y avait-il pas la place). Seul un attroupement devant les portes et une affiche sur la façade du cinéma indiquent qu'une avant-première a lieu. Du personnel de la production est installé devant l'entrée afin de contrôler les invitations et répartir les différents niveau d'accréditation. Nous nous mettons dans la file de presse et attendons notre tour. Celui-ci arrive, nous donnons nos noms et recevons nos accréditations nous donnant accès à l'ensemble de la soirée (tapis rouge, projection dans la salle principale, buffet, after…).

Avant Première AFC11 - Auferstehung

Nos billets en mains, nous avons accès directement au tapis rouge qui se trouve juste après l'entrée dans le hall du cinéma. Plusieurs journalistes et photographes sont déjà là, prêts à shooter les premières stars. Nous faisons rapidement le tour des lieux et remarquons que le film sera projeté dans trois salles différentes suivant le niveau d'accréditation. Un petit coup d'oeil sur nos billets nous indique que nous serons dans la salle principale numéro 1 en compagnie des acteurs, ouf!

Avant Première AFC11 - Auferstehung

Devant les salles sont disposés sur des comptoirs, des sachets de popcorn gracieusement offerts. Certains invités ont d'ailleurs déjà commencé la dégustation de ceux-ci tandis que d'autres on trouvé le chemin de l'open-bar, gratuit lui aussi ^^ Nous résistons à la tentation (pour le moment) et retournons sur le tapis rouge. Quelques starlettes allemandes commencent à arriver. Au vu des réactions des photographes qui ne daignent même pas prendre de photos, celle-ci ne doivent pas être si connues ^^

Avant Première AFC11 - Auferstehung

Après quelques minutes, des flash commencent à crépiter à l'extérieur du cinéma et nous sentons la tension monter parmi les photographes. Katja Woywood, Katrin Hess et Gottfried Vollmer viennent d'arriver :)

Avant Première AFC11 - Auferstehung

C'est tout de suite la cohue et ce n'est pas facile de prendre des photos au milieu de tous ces professionnels. Nous décidons donc de tout filmer afin de vous faire partager le tapis rouge comme si vous y étiez ;)

Après un premier passage, les trois acteurs se dirigent vers l'espace open-bar. Maxx les rejoint pour prendre quelques photos tandis que je reste à proximité du tapis rouge au cas où d'autres acteurs arriveraient. Et c'est bientôt le cas. Niels Kurvin et Tom Beck sont dehors occupés à prendre des photos et signer des autographes. Hermann Joha (patron d'Action Concept) est aussi là et fait des allers retours sur le tapis rouge avec les différentes stars. Pendant ce temps, Yvonne de Bark (Motocops) fait son arrivée sur le tapis rouge. Maxx me rejoint et nous constatons que l'actrice a quelque peu changé depuis les années 2000 ^^

Avant Première AFC11 - Auferstehung

Puis c'est au tour d'une nouvelle figure de faire son apparition sur le tapis rouge: Vinzenz Kiefer, le remplaçant de Tom Beck. Visiblement moins connu des photographes, celui-ci fait un passage éclair avant de rejoindre l'espace open-bar.

Avant Première AFC11 - Auferstehung

Un coup d'oeil par la porte vitrée nous indique qu'Erdogan Atalay vient d'arriver et a retrouvé ses collègues, toujours dehors. Arrive enfin le moment que tout le monde attend, l'entrée de Tom Beck et Erdogan Atalay sur le tapis rouge. Là c'est la folie, flashs et appels des photographes fusent de tous les côtés ^^ Le reste du casting les rejoint sur le tapis rouge et la séance de pose commence.

Et c'est enfin au tour de la star de la soirée de faire son entrée, Mark Keller! La, nous assistons a des retrouvailles émouvantes entre lui et Erdogan qui sont de grands amis dans la vie privée.

En vrai Showman, Mark met de l'ambiance et improvise divers poses qui font rire tout le monde.

Après un bon moment d'euphorie sur le tapis rouge, une voix dans un haut-parleur indique que la projection dans la salle numéro 1 va commencer dans 10 minutes. Certains invités commencent à s'y diriger. Nous ne nous pressons pas et restons près du tapis rouge pour passer quelques moments avec les acteurs. La séance va bientôt commencer et nous nous dirigeons enfin dans la salle en récupérant au passage nos sachets de popcorn et bouteilles de coca ^^ La salle de projection bien que grande est déjà bien remplie et beaucoup de sièges libres sont réservés pour les acteurs mais nous finissons quand même pas trouver de bonnes places et nous installons confortablement.

A la fermeture des portes, Hermann Joha monte sur scène afin de présenter le téléfilm et raconter la génèse de celui-ci. Les lumières s'éteignent et c'est enfin le moment de découvrir dès les premières minutes le grand retour d'André ! Notre avis sera mis en ligne après la diffusion afin de ne pas vous spoiler ;)

Avant Première AFC11 - Auferstehung

Un peu plus d1h40 après, le téléfilm prend fin et Hermann Joha remonte sur scène pour remercier tous ceux qui ont travaillés sur le téléfilm. Acteurs, scénaristes, personnels d'action concept, de RTL, tout le monde à droit à son petit mot de remerciement. Pus c'est au tour des acteurs de monter sur scène sous les applaudissements de toute la salle. Chacun y va de son petit discours. Erdogan témoigne de sa joie d'avoir pu retravailler avec son ami Mark Keller. Hermann Joha reprend le micro pour démarrer la deuxième partie des remerciements qui sont cette fois entièrement consacrés à Tom Beck qui quittera la série à la fin de cette saison. Les lumières de la salle s'éteignent et un petit clip retraçant les meilleurs moment du duo Ben/Semir est diffusé. A la suite de celui-ci, Tom Beck monte sur scène et prend la parole avec beaucoup d'émotion avant de partir sous un tonnerre d'applaudissement. Les lumières se rallument et les portes s'ouvrent. Nous retournons tranquillement dans le hall où nous apercevons Vinzenz Kiefer en train de poser pour un photographe. Après que celui-ci ait fini, nous l'abordons et lui demandons si nous pouvons passer un petit moment avec lui. Celui-ci accepte gentiment, visiblement étonné et flatté que nous le connaissons déjà. Nous discutons un peu, puis nous préparons ensemble une petite surprise que nous vous dévoilerons dans quelques jours.

Avant Première AFC11 - Auferstehung

Après cette belle rencontre, nous nous dirigeons vers le buffet pour enfin nous restaurer (le pop corn, c'est sympa mais pas très nourrissant ^^). Là étaient disposés sur des tables divers canapés, petits fours et mets de toutes sortes. Nous faisons un premier passage au buffet et récupérons deux nouvelles bouteilles de coca puis retournons dans le hall. Là, nous tombons sur Gottfried Vollmer avec qui nous discutons un petit moment avant de réaliser son petit message vidéo. Malheureusement, l'organisation a eu la super idée de mettre de la musique à fond dans le hall juste au moment où nous tournions celle-ci. Le résultat reste néanmoins audible et compréhensible.

Nous quittons Gottfried et apercevons Tom Beck un peu plus loin. Nous le rejoignons et discutons quelques moments avec lui. La musique étant toujours aussi forte dans le hall, Tom accepte d'aller dehors et braver le froid afin d'enregistrer son petit message vidéo. A la fin de celui-ci, nous discutons encore un petit moment et apprenons qu'il va bientôt tourner au Brésil et était très enthousiaste de rencontrer des danseuses brésiliennes, sacré Tom ^^

Nous retournons avec Tom dans le hall et tombons sur Erdogan avec qui nous nous remémorons nos différentes rencontres et notamment les difficultés que nous avions rencontré à l'époque pour réaliser la vidéo de l'accueil de notre site où Erdogan parlait français en lisant un script écrit en phonétique. Nous lui proposons de re tenter l'expérience immédiatement mais Erdogan n'avait visiblement pas retenu grand chose à la langue française ^^ Nous avons néanmoins réalisé une petite surprise qui sera dévoilée plus tard.

Avant Première AFC11 - Auferstehung

Retour à l'intérieur et passage ravitaillement au buffet qui est maintenant rempli de monde alors qu'il était déjà minuit ^^ Dernier objectif de la soirée, retrouver le mythique Mark Keller qui se fait assez rare habituellement. Nous faisons le tour des différentes salles et le trouvons enfin alors qu'il s'apprête visiblement à partir. Il accepte néanmoins de passer un petit moment avec nous et nous l'accompagnons dehors où nous réalisons une petite surprise qui sera aussi dévoilée plus tard. Discuter avec Mark Keller, le héros de notre enfance, la soirée était désormais complète :)

Avant Première AFC11 - Auferstehung

Nous restons un petit moment dehors après que Mark nous ait quitté pour le parking afin de voir qu'elle voiture ce dernier conduisait. A chaque bruit de moteur et véhicule qui sortait du parking, c'était le suspens. Soudain nous entendons un moteur de grosse cylindrée et une Jaguar XKR avec Mark au volant passe au ralenti à notre hauteur. Celui-ci nous fait un petit signe et réalise une petite accélération en mode kéké en guise d'au-revoir, sacré Mark ;)

Après ces quelques émotions, nous somme retournés à l'intérieur du cinéma où la soirée a continué jusqu'à 1h du matin. Bref, sacrée soirée que nous espérons avoir réussit à partager avec vous à travers ces quelques lignes, photos et vidéos :)


Remerciements à Action Concept, RTL ainsi qu'à tous les acteurs et actrices pour leur patience et leur gentillesse. Mention spéciale à Mark Keller qui a pris le temps de passer un moment avec nous alors qu'il était pressé de partir ainsi qu'à Tom Beck qui a bravé le froid pour vous offrir son petit message ;)



Une galerie photo complète sera publiée dans les prochains jours ainsi que quelques surprises ^^



Place maintenant à notre review du téléfilm : Attention Spoiler !


Le retour de Mark Keller est malheureusement en demi-teinte. L'épisode peut se diviser en deux parties, l'une se passant à Cologne, l'autre en Autriche.

La première partie de l'épisode se déroulant à Cologne est sans aucun doute la meilleure. Dès les 1ères minutes, revoir le personnage d'André Fux ravira les fans de la première heure. Les relations entre Semir et Andrea sont tendues, cette dernière ayant une aventure avec un certain Robert. Semir, qui s'aperçoit que Ben était au courant de quelque chose, le prend mal, ce qui dégrade les relations entre les deux héros durant tout le téléfilm. Semir et Ben doivent néanmoins partir en mission escorter une architecte dont la vie semble en danger, des informations personnelles la concernant ayant été dérobées par André au début de l'épisode. Mais Ben & Semir arrivent en plein enlêvement de cette dernière et une poursuite mouvementée commence. Celle-ci se finit par le sauvetage de l'architecte qui est emmenée dans une résidence surveillée.

Puis nous retrouvons André à table, pendant une discussion laissant entrevoir le côté psychopathe du grand méchant de l'épisode. Ce dernier veut éliminer le policier qui s'est interposé lors de l'enlêvement et peut idientifier un de ses hommes. André s'aperçoit alors, lors d'un reportage à la télévision, qu'il s'agit de Semir ! Impensable pour lui de laisser mourir Semir (en tout cas, pour le moment...) sans réagir. André fera ainsi son grand retour aux yeux de tous et de manière héroïque en sauvant au dernier moment Semir et sa petite fille. Retour au commissariat. Semir n'en revient pas, André lui explique pourquoi il n'est pas mort : il a été recueilli par des pêcheurs, et troublé par la mort du fils de Berger il y a 14 ans, il n'a plus souhaité revenir en Allemagne et a voulu changé de vie. Mais, il sera approché par le BKA, pour lequel il exécutera plusieurs missions qui le conduiront à Cologne, dont cette mission en infiltration. On apprendra plus tard, lors de retrouvailles arrosées entre lui et Semir, qu'il a une femme et une fille. Semir souhaite l'intégrer à l'enquête, ce qui ne plaît pas à Ben qui ne lui fait pas confiance. Ce dernier n'avait pas tort : André va renseigner les méchants de l'adresse de la résidence surveillée où était cachée l'architecte. Au final, cette dernière meurt, tuée lors d'une fusillade. Ben juge responsable André. Semir ne comprend pas comment son ancien ami a pu en arriver là. André demande alors de l'aide à Semir, expliquant que sa famille a été enlevée ! Il souhaite échanger le téléphone de l'architecte contenant les plans d'un pont sur lequel elle travaillait contre la vie de sa femme et sa fille. Semir, après moultes hésitations l'aide à s'échapper du commissariat et s'envole avec lui pour l'Autriche, malgré les réticences d'André qui ne veut pas que Semir vienne avec lui.

Voilà, pour cette partie se déroulant à Cologne, ce qu'on en conclut : Les scènes d'action sont excellentes, la réalisation offrant un côté « caméra à l'épaule », donne un côté extrêmement dynamique et réaliste. La présence du thème musical de la série remixé fait plaisir. L'histoire d'André tient la route, mais quelques griefs apparaissent : André dit à peine bonjour à Bonrath, puis plus rien, pas même une petite discussion entre eux. Andréa, qui vient au commissariat ne le verra même pas. C'est un peu dommage quand on sait que ces deux personnages, avec Semir, sont un peu près les seuls à connaître André... Le choix de faire un André sombre, voire très « borderline » (il est quand même responsable indirectement de la mort de l'architecte), est pour l'instant plutôt bien amené car cela s'explique par le fait qu'il veut récupérer sa famille. La rivalité André/Ben est aussi une bonne idée, de même que l'histoire du couple de Semir qui apporte une touche sentimentale et dramatique jusqu'alors peu présente dans la série. Une première partie qui inspire ainsi confiance pour la suite... à tort.

Le deuxième partie en Autriche est en effet peu intéressante. On s'éloigne complètement du secteur autoroutier pour retomber dans une histoire grotesque, le grand méchant de l'histoire voulant en fait couper tout le réseau internet européen via la base de l'OTAN située dans les montagnes autrichiennes. Mais surtout, le personnage d'André n'a plus grand chose à voir avec le André Fux d'antan. Il a en effet menti à Semir, sa famille est décédée dans un attentat quelques années plus tôt et il cherche à se venger par tous les moyens. Se seule chance est d'obtenir le nom du responsable, nom que détient Raoul, le méchant de l'histoire, ce qui explique pourquoi André est à sa solde. Lorsque Semir s'en aperçoit... André tente de le tuer ! Là clairement, une étape a été franchie et il sera difficile de retourner en arrière... Le André Fux que l'on connaît n'existe plus...

La fin de l'épisode se conclut par une poursuite dans les montagnes entre Semir et André. Après quelques tonneaux, André s'apprête à tomber dans le vide lorsque Semir le rattrape in extremis. Mais André, regrettant ses choix et ce qu'il est devenu, décide de se laisser tomber, juste après avoir demandé à Semir de s'occuper du responsable de la mort de sa famille. Semir est ensuite sauvé par Ben arrivant en hélicoptère. Bien évidemment, Hartmut a réussi à empêcher la fin de l'internet européen ;) Cette partie se déroulant en Autriche est ainsi très, très moyenne : L'histoire tombe dans le rocambolesque, bien loin des préoccupations habituelles d'une brigade autoroutière. C'est assez lent. Le traitement d'André Fux est très particulier : en faire un assoiffé de vengeance, qui n'hésite pas à tenter de tuer Semir est vraiment totalement en décalage avec le personnage de l'époque. Bien sûr chacun se fera son propre avis là dessus ;) Seule la toute fin de l'épisode, montrant Andrea quitter le domicile familial (définitivement cette fois ?), et laissant un Semir très triste laisse augurer un fil rouge intéressant pour la suite de la saison.

Bref, un téléfilm pilote soufflant le chaud et le froid, pour lequel on souhaitait bien mieux pour le retour de Mark Keller... à moins qu'on en ait trop attendu ?

Voir le téléfilm gratuitement sur RTL NOW -->


Rapport d'audiences


Le téléfilm a rassemblé 3,93 millions de téléspectateurs (12,5% de Pdm) en Allemagne. RTL se place ainsi en troisième position derrière ZDF et Pro7 (The voice). 2,03 millions de téléspectateurs et 16,4% de Pdm dans le groupe cible des 14-49 ans.


<-- Voir l'article lié sur notre page Facebook -->

Commentaires

Dernière mise à jour : 21/05/2019 à 06h43:03


Rorobibifc :

Bonjour,

Merci pour ce montage, pour avoir montrer tous ça.

C'est vraiment gentil de votre part, j'ai trop hâte de la sortie du téléfilm.

Merci encore ! :)

-- 11/11/2013 - 15:03:44 --

Rorobibifc :

Il sort quand en Français, please? Et quand il passe à la télé?

Merci d'avance ;)

-- 10/11/2013 - 21:18:49 --

alerte.cobra :

Merci à l'équipe d'AlerteCobra.info pour ce super reportage.

Cette épisode est un peu décevant je suis vraiment fan d'Alerte Cobra et de Mark Keller et j'étais à 100% pour le retour de Mark mais lui donné cette mauvaise image c'est vraiment dommage on ne reconnait plus Mark dans cette épisode.

La première partie c'est OK il y a un bon scénario. Mais la deuxième une horreur le scénario ne tient pas la route. Pourquoi ne pas dire que la famille d'André c'est fait kidnapper et Semir va aider André à retrouver sa famille. Ce serait pour cette raison qu'il serait dans le camp des méchants. Car si André ne les aident pas ils se feront tuer. Cette histoire serait un peu plus crédible.

Sinon l'épisode est pas mal.

Merci pour toutes ces superbes années devant Alerte Cobra!!!

-- 28/10/2013 - 16:41:47 --

alertecobra11 :

J’attendais cet épisode depuis longtemps mais alors là je suis très déçu ! Ce que je redoutais a été commis ! Maintenant quand on va regarder les cinq saisons avec André ce ne sera plus du tout la même chose... On va maintenant désigner André comme le diable en personne qui a osé essayer tuer Semir.
De plus le retour d’André n’a servi à rien. A la limite, on nous aurait inventé un ancien partenaire qu’on ne connaissait pas ce serait la même chose. Après, point de vue scénario il ne faut pas chercher une once de réalisme. Chaque épisode ce transforme en un sauvetage du monde par la brigade des AUTOROUTES.
Dommage car avec les moyens qu’Action Concept a mis, on aurait pu avoir un épisode géniale. Je commence à penser que tous les nouveaux pilotes sont créés pour faire beaucoup d’audience au vue des scénarios (même si cela ne marche pas toujours). Tel que « Au-delà des frontières » avec un scénario improbable qui nous a fait découvrir une fille de Semir tombée du ciel et qu’on ne reverra plus.
Bref, la série a bien changée en six ans et c’est triste.

-- 25/10/2013 - 12:22:07 --

Afc11 :

Pour un pilote, je reste quand même assez mitigé ...

Les bons points :
- Une poursuite qui ne commence pas sur l'autoroute, ça fait drôle ^^
- Retour d'André
- Emotion/ vie privée des personnages
- La séparation d'Andréa et Sami, le couple parfait, c'est fini
- La présence de tous les persos
- Les conflits
- La fin, on aurais presque cru l'épisode le dernier combat, quand Sami sort du commissariat !

Les mauvais points :

- Manque de poursuites et cascades, c'est pas du Alerte Cobra ça, le budjet serais t-il parti pour le retour d'André alors ? ...
- Cascades qui ne sont plus au ralenti, ça va super vide, et pas beaucoup* d'angle de vue, tout ça pourrais être plus spectaculaire
- La série commence à se rapproché des série américaine (ce que je n'aime pas)
- Le retour d'André pour qu'il (re) meurt ...
- Sa 2eme mort ne m'a pas attristé alors que la première ...
- Scénario tiré par les cheveux, les histoires de oufs, ça va 5 minutes
- 2eme partie en Autriche ...
- Méchant recyclé trop de fois dans la série !
- Episode Mou dans l'ensemble
- Toujours entrain de faire de la route, et ils tombent sur un problème
- Pas du tout l'André qu'ont à connu dans le temp
On à quand même vu mieux en pilote ...
Mais ça reste un bon épisode de la série !

-- 25/10/2013 - 03:05:58 --

Les commentaires sont rafraichis toutes les minutes


Vous devez être connecté pour poster un message.

Précédent | Suivant

Fil de news : Alerte Cobra est disponible en Replay sur le site de TMC 05/01/2015 - 20:52:13